Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 19:42

Lecture 28 : L'ami retrouvé de Fred Uhlman

28. l'ami retrouvé

RESUME : Le narrateur, Hans, raconte l'histoire d'une amitié de sa jeunesse. 

Un nouvel élève arrive au lycée, Conrad, fils d'une famille aristocratique allemande, tandis qu'Hans est le fils d'un médecin juif. Pourtant une amitié forte et sincère nait entre les deux jeunes gens qu partagent les mêmes goûts : la poésie, la littérature, l'histoire... Mais nous sommes en 1932, et la montée du nazisme se profile et va bouleverser leur vie et briser leur destin. 

 

MON AVIS : Un roman court très agréable à lire. Un sujet grave abordé avec douceur. Un véritable éloge de l'amitié. 

Un livre donc que je recommande à tous !

 

Un livre lu pour divers défis (sur Livraddict, sur le Club de lecture et sur Accros et mordus de lecture)

_ Challenge Gourmand : le café. 

Citation p. 65 : "Elle l'accueillit de la même façon, cordiale et rassurante, levant à peine les yeux de son travail, exactement comme la première fois et comme s'il n'était qu'un autre fils. Elle nous donna du café et des  Streusseldkuchen et, dés lors, il se présenta trois ou quatre fois par semaine."

_ Voyage littéraire : l'Allemagne.

_ 52 livres en 2014.

_ Je dégomme ma PAL.

challe10tourdumonde  challenge gourmand

52 liv10pal10

 

Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 22:44

Lecture 25 : Les mystères de la forêt d'Erin Hunter, il s'agit du troisième tome de La guerre des clans, saga jeunesse. 

25. les mystères de la forêt

 

RESUME : Tandis que Plume Grise continue de fréquenter une guerrière du Clan de la Rivière, Coeur de Feu poursuit son enquête sur la mort de Plume Rousse car il veut désormais être sûr de ses accusations contre le lieutenant de son clan. 

Le neveu de notre héros devient un apprenti guerrier et rencontre enfin sa mère, tandis que Coeur de Feu qui n'écoute que son coeur va aider un autre clan alors que le dégel a provoqué une inondation dans la forêt. Les alliances entre les clans changent et le clan du Tonnerre est plus menacé que jamais car, outre ses ennemis habituels, il doit faire face à des luttes intestines. 

MON AVIS : Un troisème volet passionnant, durant lequel surgissent de nombreux rebondissements et qui voit les personnages évoluer. Ah, il me tarde de lire le tome suivant !

 

Lecture 26 : Haïti Chérie de Marryse Conde

27.-Hai-tie-che-rie.jpeg

RESUME : Rose-Aimée a 13 ans. Elle aime son village et sa famille mais la misère est grande. Aussi son père décide de la place en tant que domestique à la ville. Mais la patronne de la jeune fille est une femme méchante et colérique. Aussi quand Rose-Aimée perd l'argent qui lui a été confié, elle n'ose plus rentrer et ose enfin affronter la vie et la liberté. Parviendra-t-elle à surmonter les épreuves et à vaincre la misère ? 

 

MON AVIS : Un tout petit livre jeunesse qui montre la misère d'un pays et d'un peuple à travers le destin d'une jeune fille. Une histoire désenchantée malgré l'espoir de l'héroïne. 

 

Deux livres lus pour le défi des 52 livres en 2014, 

J'ai lu "les mystères de la forêt" pour le défi CHAT 

J'ai lu "Haïtie chérie" pour le défi "je dégomme ma PAL", le pendu littéraire (lettre M) et le challenge du tour du monde. (Pays visité : Haïti)

52 liv10 challe10tourdumonde

pal10 challengechat

pendu

 

Repost 0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 21:58

    Lecture 18 : Martin Eden de Jack London 

18. Martin Eden

RESUME : Martin Eden, matelot, est invité à dîner chez une famille bourgeoise et rencontre la belle Ruth dont il tombe irrémédiablement amoureux. Elle incarne pour lui la grâce, la beauté, l'intelligence et se jure de la conquérir. pour cela il doit se rendre digne d'elle : il décide donc de se cultiveret de s'éduquer. S'ensuit une boulimie de lecture, accompagnée par un apprentissage des bonnes amnières et l'étude approfondie de la grammaire. Martin tente d'aplanir la différence sociale par son travail intellectuelle et décide de devenir écrivain. Peu à peu, il gagne l'estime de Ruth qui n'a pas conscience qu'un sentiment plus fort la pousse vers ce jeune homme solide et franc. Pour faire aboutir son rêve, Martin va devoir se priver, souffrir de la faim, du manque de sommeil, du froid... Il va se découvrir une intelligence hors du commun et va percevoir les limites du mondes qui l'entoure, où chacun est borné par les préjugés de sa classe et de son éducation. Ruth, qu'il aime ardemment, n'échappe pas à sa critique mais ses sentiments pour elle le rendent indulgent à son égard. Quand Martin finit enfin par la conquérir, il lui demande deux ans pour réussir avant de se marier. Délai qu'elle lui accorde bien qu'elle ne cesse par la suite de vouloir qu'il trouve une situation, un métier et cesse d'écrire... puisqu'il n'arrive pas à se faire publier. Elle tente de le changer, de le modeler mais Martin s'entête dans la voie qu'il a choisie pensant que l'Amour triomphe de toute les difficultés. ...

MON AVIS : Un roman magnifique. Une histoire désenchantée d'une réussite qui n'est au final qu'un échec car sans l'amour, le succès et la vie sont vides de sens. Ce roman en grande partie autobiographique puise sa puissance dans la psychologie du personnage central et dans le regard critique qu'il porte sur le monde. A cela s'ajoute une écriture magnifique... certaines phrases, certains passages sont comme de véritables bijoux. 

CITATION : D'ailleurs, Martin ne sentait plus le besoin d'alcool. Il était ivre de mille autres façon nouvelles, bien plus graves, ivre de Ruth qui avait embrasé son coeur d'amour et de désir d'immortalité ; ivre de lecture, ce qui avait déchainé en lui d'innombrables aspirations ; ivre enfin de sa force, doublée par les soins qu'il prenait de son corps et qui lui donnaient un équilibre joyeux et magnifique.

 

     Lecture 19 : Goupil apprenti chasseur de Véra (version française de denise Meunier)

19. goupil apprenti chasseur

Un tout petit livre (petit format et seulement 63 pages) illustré d'un soixantaine de photographies (noir et blanc) racontant l'histoire d'un renard qui apprend à chasser. Un conte initiatique très doux et poétique. Le renardeau va rencontrer les divers habitants de la forêt et même un génie sylvestre.

Un joli livre désuet que j'avais chiné il y a quelque temps et que j'ai lu avec grand plaisir !

CITATION : "Non, je ne veux faire de mal à personne - mais alors qu'st-ce que je mangerai ? Si seulement j'étais un petit oiseau ! Ou mieux, un arbre qui ne mange pas du tout ... je ne veux plus être un renard"

     Lecture 20 : A feu et à sang d'Erin Hunter (le deuxième tome de la saga : la guerre des clans).

20.-a--feu-et-a--sang.jpg

RESUME : La suite des aventures de Coeur de Feu (le chat domestique devenu guerrier chez les chats sauvages de la forêt). En valeureux guerrier, il se voit confier une importante mission : avec l'aide de Plume Grise, son meillleur ami, il doit retrouver le Clan du Vent disparu depuis plusieurs lunes. Mais au retour, il emprunte un raccourci et entre sur le territoire du Clan de la Rivière... Ils sont alors attaqué par une patrouille de frontière et au cours du combat, un des chats du Clan de la Rivière trouve la mort. Leur exploit est alors terni par cette mort inutile qui aggrave les tensions entre les clans. 

Les deux amis se voient ensuite confier l'initiation de deux chatons, et au cours d'un de leur cours, ils rencontrent Rivière d'Argent, une guerrière du Clan de la Rivière, dont Plume Grise va tomber amoureux. Tandis que Coeur de Feu voit d'un mauvais oeil cette relation secret, il rencontre régulièrement en cachette Princesse, sa soeur, chatte domestique sur le point de mettre bas. 

La saison des neiges arrive et la maladie s'abat sur le clan... la vie devient difficile, l'amitié entre Plume Grise et Coeur de Feu se fragilise tandis que Nuage de Sable - une apprentie qui s'était toujours tenue à distance du "chat domestique"- se rapproche lentement de Coeur de Feu... et Griffes de Tigres semble toujours aussi inquiétant...

Coeur de Feu parviendra-t-il à aider son clan sans se perdre lui-même ?

MON AVIS : un deuxième tome tout aussi intéressant que le premier... le tome suivant attend déjà sur ma table de chevet !

 

Des lectures lues pour différents défis : 

52 liv10

Martin Eden de Jack London a été lu pour deux trois défis : 

pal10 challe10tourdumonde pendu

A feu et à sang, le tome 2 de La guerre des clans a été lus our le défi "chats" :

challengechat

Repost 0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 10:29

Ma seizième lecture de l'année a été piochée dans ma PAL. Un roman écrite par une auteure africaine : L'intérieur de la nuit de Léonora Miano.

16. l'intérieur de la nuit

RESUME : L'action se situe dans un pays africain imaginaire.

Le personnage centrale est une jeune femme Ayané qui a grandit dans le village d'Eku sans jamais parvenir à s'intéger à son clan, elle est partie faire des études à la ville puis en France. Là voici de retour car sa mère est mourante. Elle se retrouve en butte à l'hostilité des femmes du village pour qui elle a toujours et "la fille de l'étrangère" et s'aperçoit qu'elle ne comprends pas vraiment les coutumes de son propres clans. Elle va pourtant être contrainte de rester dans ce village car une guerre civile éclate et les rebelles ont imoposer un blocus au village. De leur côté, les femme du village ne comprennent pas cette jeune fille qui n'a pas pris soin de sa mère, qui est partie faire des études loin en quittant le clan, qui revient habillée à l'occidentale sans aucun présent. La menace de la guerre ne les effraye pas tant que cela car elles ont appris la fatalité et rien ne sert de s'inquiéter au sujet d'un avenir dont on ne maitrise rien. 

Pourtant l'arrivée, au crépusule du neuvième jour, des rebelles va bouleverser ce village et chacun des habitants. La violence, la mort, la cruauté et l'absurdité de tout cela va laisser une ciciatrice dans le coeur de chaque survivant mais ce bouleversemement va aussi permettre à Ayané de tenter de comprendre les siens à défaut de pouvoir s'en rapprocher. 

 

MON AVIS : Un roman saisissant où l'héroïne bien qu'africaine semble ne pas connaître l'Afrique, ni son propre peuple. En temps que lecteur, nous pouvons donc facilement nous identifier à elle, à ses interrogations, à cette révolte et  son étonnement face à certrains comportements. Un roman sur l'identité d'un être déraciné, sur l'enracinement, mais aussi sur la peur, sur le désir de survivre ... La narration altérne les point de vue d'Ayané et des femmes du clan d'Eku, nous donnant ainsi une meilleure compréhension des tensions entre les personnages, de leurs incompréhensions mutuelles ... 

Un roman donc que j'ai vraiment adoré malgré des passages dérangeant et sombres. 

 

 

Un livre lu pour divers défis...

 

 

pendu

 

52 liv10pal10

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 18:22

 

Mon douzième livre est un roman d'un auteur que j'apprécie énormément : Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison d'Arto Paasilinna (un auteur finois)

12. Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison

MON RESUME : Un inspecteur de la police secrète enquête sur une exploitation agricole qui semble répondre scrupuleusement aux normes et dont tous les membres sont parfaitement accueillant. Tout est bien trop beau pour être vrai. Notre inspecteur, qui décide donc d'approfondir son enquête, va s'éprendre de l'horticultrice et découvrir que les rumeurs de disparition ne sont que le sommet de l'iceberg ... L'exploitation agricole cache un centre de travail forcé illégal qui vise à la punition et réhabilitation de criminels impunis. Voilà donc notre inspecteur qui va braver la loi et kidnapper à son tour des "employés" contraints et forcés. Jusqu'où tout ceci va le mener ?

MON AVIS : Une histoire un peu lente à commencer .. mais les personnages sont attachants et l'intrigue farfelue sans excès. J'aime beaucoup l'écriture et l'humour d'Arto Paasilinna, avec ces situations incongrues et ses personnages loufoques. Le ton est un peu plus moqueur, voire cynique, que dans ces précédents romans, mais tout garde cette légèreté, cet optimiste et cette confiance en la nature humaine. Une lecture qui met du baume au coeur, malgré le sujet quelque peu concentrationnaire. 

Cependant, ce n'est pas mon roman de Paasilinna préféré, il ressemble sans doute un peu trop aCantique de l'Apocalypse Joyeuse, mais sans en avoir la fraîcheur. 

Un avis donc mitigé. J'espère que ma prochaine lecture de cet auteur m'enthousiasmera davantage. 

 

Mon treizième livre est un recueil de nouvelles d'un auteur que j'affectionne depuis longtemps : La piste des soleils de Jack London. Ah ! Retrouver l'univers et l'ambiance de Croc-Blanc et de l'Appel de la forêt.... quel bonheur !

13. le piste des soleils

MON RESUME : Il s'agit de trois nouvelles. 

1) La piste des soleils est un recit encadré (un principe littéraire que j'apprécie). dans une cabane un indien (Sitka Charley) discute avec le narrateur, un homme blanc, un peintre. Il discute du sens des gravures, des tableaux... des images en général. L'indien a du mal à comprendre le sens des tableaux. Le narrateur utilise donc une métaphore : celle d'une vision au travers une fenêtre : celui qui regarde ne voit qu'une tranche de vie, une histoire qui n'a ni début ni fin, comme une scène dans un tableau. L'indien se met à raconter uen étrange rencontre qu'il a faite lors d'un hiver... une histoire dont il ne connait ni le début, ni la fin... maos qui est tout de même la vie. L'histoire d'une femme blanche, déterminée, qui l'a engagé en le payant très cher et qui s'est lancée à la poursuite d'un individu. Pourquoi ? Le lecteur ne peut que le supposer. 

2) L'imprévu raconte l'histoire de 4 chercheurs d'or et d'une anglaise, épouse de l'un d'entre eux. Edith a grandi en Angleterre, là où rien d'imprévu ne se produit. Elle a commencé à vivre une vie bien organisée, bien prévisible jusqu'à son mariage en Amérique avec un homme que la fièvre de l'or pousse vers le Grand Nord. Edith s'adapte à tous les imprévus mais réussira-t-elle à faire face à tous els imprévus que la vie et l'avidité lui présenteront. 

3) Loup Brun est une nouvelle dont le personnage principal est un loup... ou bien à chien.... Un loup qui serait proche du chien ou bien un chien avec du sang de loup... Difficile à trancher. mais Wolf finit par se laisser apprivoiser par un poète et sa femme grâce à une grande patience de leur part. Mais le bonheur ne peut pas durer aussi tranquillement car Wolf semble attiré par le Grand Nord. 

 

MON AVIS : Trois nouvelles qui m'ont passionnées. J'aime les ambiance du Grand Nord, la rudesse du climat et des hommes présents dans ces histoires. J'aime l'écriture claire et limpide de Jack London. J'aime cette lente montée de la tension jsuq'au paroxysme de l'intrigue où tout se joue alors à la fois rapidement et lentement. 

Bref, un petit livre (une centaine de page) que j'ai dévoré en un clin d'oeil !

 

Mes quatorzième et quinzième livres sont les deux derniers tomes d'une trilogie de Pierre Bordage : Ceux qui rêvent et ceux qui osent. Une uchronie royaliste qui nous présente un monde terriblement injuste. 

14. Ceux qui rêvent   15. Ceux qui osent

Ceux qui rêvent : On retrouve Jean et Clara qui vivent à présent ensemble dans une cave à Paris. Ils font tous les deux parties des Pères Noël du Savoir, une association d'écoles clandestines. mais un soir Clara disparait, enlevée par sa riche famille et vendue comme épouse à un riche homme d'affaire de la Nouvelle-France. Jean, averti par la soeur de Clara, décide donc de partir à sa recherche pour la retrouver et la délivrer. Sans argent, sans passeport, il va devoir traverser l'Atlantique, arriver sur le continent américain (les anciens Etats-Unis sont divisés en 5 royaumes) et faire face à toutes sortes de difficultés pour empêcher le mariage forcé de sa bien-aimée. Des gangs, une traverser dans un bayou, des gardes-frontières qui laissent leurs chiens dévorer les clandestins, des esclavagistes, la pratique du vaudou, les indiens d'Amérique parqués dans des réserves... tout cela va se mêler avec la découverte de l'existence d'un pays merveilleux, où la liberté et l'égalité seraient possibles... Mais ce pays existe-t-il ? Est-il accessible ? 

 

Ceux qui osent : Nous retrouvons Jean et Clara, ainsi qu'Elan Gris et Nadia - qui filent le parfait amour et vont même fonder une famille (dans cette uchronie le metissage est rare et c'est donc un symbole d'espoir, de liberté et d'égalité) ainsi Elmana qui tombe amoureuse d'un certain Diégo - qui sera comme l'Arlésienne de ce roman. Ils vivent à San Franscisco, dans une villa sur les collines. Tout pourrait aller pour le mieux ... Mais la guerre éclate : Diégo, Elan-Gris et Jean s'engagent donc dans l'armée tandis que les trois femmes tentent se survivre dans une ville bombardée où la pénurie fait rage. Les épreuves ne font que commencer mais les personnages ont l'amour, l'espoir et le courage de leur côté. 

 

MON AVIS : L'hypothèse de départ de l'uchronie est le rétablissement de la monarchie et l'échec des républiques dans tous les pays du monde. S'ensuit un monde où les castes sont hermétiques : les nobles méprisent le peuple, les bourgeois méprisent les "cous noirs" qui travaillent durement. Un monde où la censure et la répression sont omniprésentes : l'instruction est illégale pour le peuple, les courriers sont espionnés, le réseau internet est surveillé et restreint. Un monde de travail et de souffrance où toute invention qui faciliterait le travail est interdite (comme la machine à laver), où la faim et la famine sont courantes, où la misère n'engendre que plus d'injustice. Pourtant l'auteur nous présente deux jeunes personnages qui veulent que la société change, qui rêvent de liberté et d'égalité... et pour qui l'amour est la valeur suprême. 

J'ai réçu le premier volet en cadeau, et je n'ai pu m'empêcher d'acheter la suite de cette trilogie tant j'ai apprécié l'histoire. 

 

Des livres lus pour divers challenges et défis :

En premier lieu, le défi de lire 52 livres en 2014, et puis celui de dégommer sa PAL.

52 liv10    pal10

Le roman de Paasilinna a été lu pour deux défis : celui de lire tout un auteur en 2014 et le tour du monde.

auteur.png challe10tourdumonde

 

Le recueil de npouvelles de London a été lu pour le pendu littéraire  (lettre L)

pendu

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 21:32

Sur le forum Accros et Mordus de lecture, je me suis inscrite au challenge du tour du monde littéraire. (ici )

challe10tourdumonde

Il s'agit de lire des livres dont l'histoire se déroule dans un pays et de faire ainsi le tour du monde. (Un seul livre compte pour un seul pays, il faut donc que l'histoire se déroule principalement dans un pays)

Il y a différents niveaux : 

  • Touriste – Avoir visité 25 pays, sur au moins trois continents différents.
  • Guide – Avoir visité 50 pays, sur au moins quatre continents différents.
  • Globe-Trotter – Avoir visité 75 pays et au moins un par continent.
  • Géographe – Avoir visité 100 pays et au moins un par continent.  
  • Carthographe – Avoir visité 125 pays et au moins un par continent.
  • Aventurier – Avoir visité 150 pays et au moins un par continent.
  • Explorateur – Avoir visité tous les 194 pays du monde ainsi que l’Antarctique

Avec des niveaux spéciaux (ce que je trouve très amusant)

  • Astronaute – Avoir effectué au moins 5 voyages dans l’espace (lieux existants ou imaginaires)
  • Robinson Crusoe  – Avoir visité au moins 15 îles appartenant à des pays différents. Le pays en soi peut être une île (l’Irlande, par exemple) ou peut comprendre des îles (la Sardaigne, par exemple, mais dans ce cas, l’histoire doit bien sûr se dérouler sur l’île en question)

 Au fil des lectures, on peut aussi obtenir des badges : 

  • Spécialisation Lions – Avoir visité 20 pays d’Afrique
  • Spécialisation Rhinocéros – Avoir visité tous les pays d’Afrique
  • Spécialisation Caribous – Avoir visité 10 pays d’Amérique du Nord
  • Spécialisation Grizzlis – Avoir visité tous les pays d’Amérique du Nord
  • Spécialisation Lamas – Avoir visité 5 pays d’Amérique du Sud
  • Spécialisation Anaconda – Avoir visité tous les pays d’Amérique du Sud
  • Spécialisation Tigres – Avoir visité 20 pays d’Asie
  • Spécialisation Pandas – Avoir visité tous les pays d’Asie
  • Spécialisation Renard – Avoir visité 25 pays d’Europe  
  • Spécialisation Lynx – Avoir visité tous les pays d’Europe
  • Spécialisation Koala – Avoir visité 10 pays d’Océanie
  • Spécialisation Kangourou – Avoir visité tous les pays d’Océanie

 

J'espère atteindre le niveau touriste : 25 pays visités ( sur trois continents au moins)

J'ai visité trois pays ( et sur 3 continents) : 

la Chine ( Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus de E.E. Schmitt)

la Suède (Mon doudou divin  de Katarina Mazetti) 

les USA : l'état du New Hampshire (Le monde selon Garp de John Irving)

              l'état de New York (Si c'était à refaire de Marc Lévy)

 

 

La suite de mes tribulations livresques viendra très prochainement !

 

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 12:41

Ma neuvième lecture de l'année.  Un thriller de Marc Lévy

 

marc-levy.jpg

 

RESUME : Andrew Stilman est un reporter à qui tout semble réussir dans la vie : son meilleur ami lui est dévoué, sa carrière est plus que prometteuse, et il vient de retourver son amour d'adolescence qu'il va bientôt épouser. Tout semble aller pour le mieux...Pourtant, dans un bar, il croise une femme qui va l'obséder... Il ne sait rien d'elle, pas même son nom, mais les quelques minutes passée en sa compagnie l'ont troublé au plus au point. En raison de cette inexplicable attirance, il quitte sa femme le soir de leur mariage. Quelques jours plus tard, il est assassiné lors de son jogging matinal.

Et il se réveille 62 jours auparavant. Et si c'était à refaire ? Que doit-il changer ou non dans sa vie pour éviter son funeste destin. Comment trouver son assassin quand la liste des suspects ne fait que s'allonger : un collègue jaloux ? sa supérieure au journal ? un lecteur obsédé par ces article ? un parent dont il aurait bouleversé la vie lors de son article sur des enfants volés et adoptés ? Uu ancien militaire argentin qui voudrait l'empêcher d'écrire son article sur la dictature en Argentine ? sa femme abandonnée le soir de ses noces ? son beau-père ? la temoin de la mariée ? un sérial-killer ? ... Le destin lui offre une chance de ne pas répéter ses erreurs, de perfectionner son article et de sauver sa vie... A moins qu'il ne doive choisir entre tout cela car le temps presse.

 

MON AVIS : Un thriller bien mené malgré certains passages assez prévisibles. Le livre se lit facilement, hormi quelques pages plus sombres et pénibles à lire (scène de torture lors de l'ancienne dictature argentine). Le roman garde un bon équilibre entre un sujet léger : une histoire d'amour et de mariage difficile et un sujet beaucoup plus grave : la dictature en Argentine, les milliers de disparus et les milliers d'enfants volés.

 

CITATIONS : La vie n'est pas comme l'un de ces appareils modernes où il suffit d'appuyer sur un bouton pour rejouer le morceau choisi. Pas de retour en arrière possible et certains de nos actes ont des conséquences irréparables.

 

Une lecture faite pour le pendu littéraire ( la lettre L de Marc Lévy) , pour le challenge de 52 livres en 2014 (mon 9° livre) et pour le tour du monde en litttérature (pays :USA,  New York) 

 

pendu

pal10

challe10tourdumonde  usa-copie-1

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 11:26

Ma septieme lecture de l'année est un classique de la littérature ( également un pavé de 649 pages) qui ne m'a que moyennement plu. Je suis donc un peu déçue par ce roman qui est considéré comme un chef-d'oeuvre.

7. Le monde selon Garp

 

RESUME : L'histoire commence avec Jenny Field, infirmière, au célibat affiché et qui est donc incomprise. Elle décide de faire un enfant toute seule et choisit pour "père" un soldat blessé et réduit à l'état de quasi-légume dont le seul passe-temps avant de mourir est la masturbation. Son fils héritera de tout ce qu'elle sait de lui : le nom écrit sur la fiche de soin "S. T. Garp" (S.T . = pour Sergent Technicien). 

Jenny devient infirmière dans une école pour garçon où son fils sera un élève médiocre mais où il découvrira la lutte, les filles et où il décidera d'être écrivain pour séduire Hélène, la fille de son entraineur. Une fois son diplôme en poche, il part avec sa mère à Vienne ; tandis que sa mère rédige son autobiographie "Sexuellement suspecte", Garp visite la ville et écrit une nouvelle grâce à laquelle il séduira Hélène. 

 De retour aux Etats-Unis, Jenny devient - grâce ou à cause du succès de son livre, et ce bien malgré elle - un symbole du féminisme. Garp consacre sa vie à l'écriture puis à ses enfants tandis que son épouse Hélène enseigne... 

Garp est obnubilé par des obsessions angoissantes, il cherche à tout prix à protéger sa famille contre tout (les maladies, les chauffards ...) : il redoute au plus haut point la mort de ses enfants. C'est un homme ennuyeux mais original. Ses livres ne sont pas à la hauteur des promesses entrevues dans sa première nouvelle. 
Garp aurait pu continuer cette vie fade et insipide sans un drame terrible qui surviendra, conséquence de tout un cas de petites circonstances anodines . 
Parmi la galeries de personnages baroques et étranges il y a : Roberta, une transexuelle anciennement Robert joueur de football ; Ellen James, une jeune fille qui a été violée à 11 ans et qui a eu la langue tranchée pour l'empêcher de parler ; Alice, écrivain zozotante qui ne terminera aucun de ses livres ....

 

MON AVIS : J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le livre. Le style est pourtant agréable mais l'histoire est si lente ; cette torpeur narrative a pesé tout au long du livre malgré des passages qui m'ont beaucoup plu. J'aurais aimé plus d'action, plus de passion dans les sentiments, mais tout (ou presque) m'a semblé froid. Pourtant les personnages sont attachants et forment une galerie disparate. Il y a des drames, des tragédies, de l'amour, de la culpabilité.... mais pour moi, cette lecture fut un effort de volonté. Peut-être n'étais-je pas dans le bon état d'esprit pour lire ce livre, qui est considéré comme un chef-d'oeuvre ?

 

CITATIONS  " Pour Garp, cette lueur est pareille à un cancer, insidieuse, engourdissante, elle endort le monde entier. Qui sait si la télévision ne provoque par le cancer, se dit Garp ; mais son irritation est en fait une irritation d'écrivain : il sait que partout où luit la télévision, veille quelqu'un qui ne lit pas"

"Si Garp avait eu le droit de formuler un seul souhait, un souhait immense et naïf, il aurait souhaité pouvoir transformer le monde en un lieu sûr. Pour les enfants et pour les adultes. Le monde frappait Garp comme un lieu rempli de périls inutiles pour les uns comme pour les autres"

 

=> Un livre lu pour deux défis : celui des 52 livre en 2014 et celui du tour du monde en littérature (repectivement pour les forums : Club de lecture et Accros et Mordus de lecture).

 

 52 liv10                challe10tourdumonde

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 06:33

1. Bal de Givre à New-York, de Fabrice Colin

Un roman jeunesse, fantastique, qui se déroule dans un étrange NewYork. Une version un peu stampunk de New-York avec des automates, des domes de verre... mais qui s'effritte peu à peu. 

       RESUME : L'héroïne, une jeune fille de 17 ans est renversée par une automobile... Elle n'a rien de grave mais ne se rappelle plus de rien. Pourquoi ses parents ont-ils disparus ? Pourquoi les oeuvres de son père, l'architecte de New-York, risquent-elles de s'effrondrer ?  Mais ces interrogations ne sont rien face au trouble qu'elle ressent devant un jeune homme, héritier de la plus prestigieuse famille de la ville et qui semble n'avoir d'yeux que pour elle. Hélas, un dangereux criminel rode dans la ville, kidnappant des gens et tagguant les murs de vers poétiques... et sa nouvelle proie n'est autre que notre héroïne. Il faudrait qu'elle arrive à comprendre ce qui se passe autour d'elle afin de déjouer le piège qui se referme lentement sur elle. 

      MON AVIS : un livre agréable à lire, mais un peu trop midinette à mon goût. Cependant, la symbolique des couleurs, l'opposition entre le noir (associé à l'inconnu, à la nuit...) et le blanc ( associé au mariage, à l'hiver, à l'Alaska....) construit de manière efficace le roman. Et bien que l'essentiel de l'intrigue soit assez prévisible, il y a pourtant quelques éléments qui ont réussi à me surprendre. 

 

2. Double meurtre à l'abbaye, de Jacqueline Mirande

Un petit roman jeunesse, qui mêle Moyen-Age et enquête policière.

       RESUME : Un pélerin (mais est-ce bien un pélerin?) est découvert, mort, assassiné... L'enquête commence et le prévôt soupçonne Guy de Servière, un chevalier errant de retour dans la région et cousin du seigneur Raymond qui doit épouser la belle Agnès. Un second meurtre est commis, celui d'un jongleur qui avait rencontré le pélerin. 

Guy arrivera-t-il à prouver son innocence? Agnès épousera-t-elle Raymond qu'elle découvre plus brutal qu'elle ne pensait ?  

      MON AVIS : J'ai bien aimé ce livre, qui présente la société du Moyen Age dans une époque troublée : la guerre de cent ans. On y découvre certaines difficultés que rencontrait la population à ce moment : le brigandage, les problèmes d'alliance entre seigneurs, l'errance de certains chevaliers, la torture comme méthode d'interrogatoire ... 

 Mais c'est aussi une enquête policière intéressante : n'y a-t-il eu vraiment que deux meurtres ? Et pour quel mobile ?

Une lecture facile à faire, tant le livre est court et le style simple.

 

3. Mon doudou divin de Katarina Mazetti

      RESUME : Wera, journaliste, pense tenir un sujet en or : elle infiltre un stage de spiritualité pour en faire une suite d'articles. Elle dépeint avec beaucoup trop de cynisme les participants et les organisateurs et tente de percer leurs secrets -sans doute terribles. La seconde narratrice est Madeleine, fonctionnaire, qui ne se sépare jamais de son sac à dos au contenu mystérieux et qui espère découvrir comment vivre avec sa culpabilité et retrouver son Moi lointain... Deux femmes que tout oppose et qui vont pourtant être amenées à se côtoyer pendant 3 semaines et à côtoyer les autres personnages qui se heurtent dans leurs différences malgré une quête qui les rassemble : chacun avec ses croyances, ses coutumes, ses ambitions plus ou moins démesurées voire effrayantes. Les personnalités sont attachantes malgré la sombre angoisse qu'un terrible gourou aux allures de dictateur ne soit en train de faire ses premiers pas dans le prêche. 

        MON AVIS : Un livre sympathique, un peu un doudou avant de s'endormir... L'auteur utilise le même système narratif que dans ses autres romans : l'alternance entre deux narrateurs. Bien que cela ne confère donc aucune originalité, c'est efficace et distrayant.  Il y a toute une galerie de personnages attachants, dont certains cachent de sombres secrets ou une étrange ambition ... Et dans un décor banal et miteux, c'est bien les personnages et les liens qui se tissent entre eux le véritable intérêt de ce livre.

Un livre à lire un soir d'hiver au coin du feu. 

 

4. Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus d'Eric-Emmanuel Scmitt

RESUME : Le narrateur, un homme d'affaire, rencontre , dans un hôtel d'une petite ville chinoise, une dame pipi, Madame Ming, qui lui parle de ses 10 anfants. Impossible de la croire : 10 enfants dans le pays de l'enfant unique ! Il fait pourtant semblant de la croire et l'écoute raconter la vie - à chaque fois extraodinaire et singulière- de ses enfants... Alors que le narrateur se refuse à construire une famille, il se prends d'affection pour cette dame pipi qui aime ses enfants imaginaires... à moins qu'elle ne dise que la vérité.... Un mystère qu'il va vouloir percer.

MON AVIS : Un livre tout en douceur, émouvant et tendre, empreint d'une certaine poésie. J'ai aimé cette évocation de la Chine : la multitude, la croissance économique, le communisme et Mao, les sentences de Confucius ...

Et puis il y cette profonde opposition entre la femme chinoise qui rêvent d'une famille nombreuse malheureusement illégale et l'homme européen qui se refuse à s'attacher, à se construire une famille et préfère sa solitude. Et pourtant tout va les rapprocher.

 

5. La photo qui tue d'anthony Horowitz

RESUME : Il s'agit de neuf nouvelles qui font basculer le quotidien dans l'horreur. L'auteur utilise des objets du quotidien pour épouvanter son lecteur : un apareil photo diabolique, une baignoire hantée par d'anciens meurtres, un gri-gri détraqué, un vieil ordinateur détraqué .. L'auteur transforme les passions de ses personnages en leurs pires cauchemars : les jeux vidéos deviennent ainsi le pire calvaire, la campagne ennuyeuse devient un piège sournois, une soirée d'halloween tourne mal ...

  MON AVIS : Des nouvelles intéressantes mais parfois un peu trop cousues de fil blanc. A conseiller aux jeunes lecteur ( 11-12 ans)

 

6. Enquête par correspondance d'Ann Rocard

RESUME : Ce petit roman épistolaire nous présente la correspondance entre Jeanne et Jérémy (les deux JJ) qui se sont rencontrés pendant les vacances d'été. La correspondance commence à la rentrée scolaire. Après avoir évoqué leur vie au collège, avec leurs amis et leurs loisirs, voilà que Jeanne est confronté à un mystère qui va l'obséder : dans l'appartement vide de l'immeuble d'en face, un homme étrange l'observe durant la nuit. Rêve-t-elle ? Ou bien sagit-il d'un mystère qu'elle doit élucider ?

MON AVIS : Un roman jeunesse agréable à lire, tout en douceur dans l'expression timide d'un premier amour adolescent et qui aborde des sujets plus graves avec tout autant de délicatesse.

 

7. Lecture en cours : Le monde selon Garp de John Irving

 

 

Livres lus pour les défis et challenges suivants : pal10.png

 

52 liv10

 

Mon doudou divin et Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus ont été lus pour le défi du tour du monde en littérature. 

challe10tourdumonde.png

 

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article

Mamzellefrog Scrappe, Mais Pas Que !

  • : Le blog de mamzellefrog
  • Le blog de mamzellefrog
  • : Au début, j'avais décidé que ce blog serait exclusivement consacré au scrapbooking et à la carterie , avec une part belle à mon project life... et voilà qu'on y trouve beaucoup de photo (également une passion) et toutes mes lectures!
  • Contact

Recherche

Voyage littéraire

challe10.png