Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 10:37

Lecture 86 : Hunger Games, L'enmbrasement de Suzanne Collins

L'embrasement

RESUME : Après avoir gagné les Jeux, Katniss et Peeta retrounent dans le district 12 et vivent désormais dans "le village des vainqueurs". Mais voilà qu'arrive la "tournée de la victoire" : ils vont devoir aller dans chaque district où l'on célèbrera leur victoire, avec au premier rang les familles endeuillées des tributs morts. Le président Snow a averti Katniss en personne : elle doit tout faire pour convaincre le pays tout entier de son amour pour Peeta et tenter d'éteindre les prémices d'une révolte. Mais voilà, dés leur première apparition publique, il déclenchent sans le vouloir un acte d'insolence, et les pacificateurs tirent sur la foule. Et malgré l'annonce de leur mariage, Katniss comprend bien que désormais Snow va tout faire pour lui nuire. Justement, les prochains jeux approchent et si elle commence à soupçonner à quel point son futur rôle de mentor est affreux, elle est loin d'envisager ce que lui réserve le président Snow...

MON AVIS : J'ai dévoré ce deuxième volet de la saga. Les personnages sont toujours aussi attachants.

Katniss, piégée malgré elle dans un triangle amoureux, qui renonce à la liberté de choisir celui qu'elle aimera pour protéger sa famille en acceptant d'épouser Peeta - ce qui l'empêche de savoir si elle l'aime ou non-, Peeta qui fait tout pour la protéger, Gale et son envie de révolte... Finnick, le beau gosse parmi les anciens vainqueurs qui multiplie les conquêtes au Capitole.... Le président Snow, son odeur de rose et de sang, ses lèvres affreuse, ses menaces doucereuses ...

L'histoire qui commence en douceur dans ce tome va en s'emballant et il est impossible de ne pas envie de savoir la suite ... Ah vivement la lecture du troisième tome !

Cette lecture compte pour le challenge Pendu Littéraire

L'embrasement
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures
commenter cet article
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 15:26

Lecture 85 : Le vieux qui ne voulait fêter son anniversaire de Jonas Jonasson

le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Une histoire à la Paasilinna, comme le souligne si bien le narrateur.

Le titre nous indique la situation de départ : un vieux - en charentaises (qu'on surnomme chaussons-pisse)- décide de s'enfuir de sa maison de retraite pour ne pas avoir à fêter son anniversaire : qui pourrait bien avoir envie de fêter son centième anniversaire en compagnie d'inconnus et d'une bonne soeur qui vous empêche de boire, de fumer et de profiter de la vie ? Allan -c'est ainsi que le vieux se nomme- prend donc la poudre d'escampette en passant par la fenêtre.

C'est le début d'une aventure rocambolesque qui va lui permettre de se lier d'amitié avec un cleptomane notoire, un vendeur de hot-dog presque-vétérinaire, presque-médecin, presqu'architecte et presque-tout en fait, une rousse qui vit avec un berger allemand et une éléphante nommée Sonja. Tout cela avec des rebondissements car outre l'enquête de police pour retrouver le vieillard, voilà qu'un gang est à sa poursuite : Allan a -sur un coup de tête- volé une valise à un voyou. Voilà qu'Allan fait la Une des médias : de pauvre vieillard perdu, il va devenir serial killer pour certains journaux ...

J'ai également beaucoup aimé les chapitres consacrés au passé des personnages, et notamment à la vie d'Allan. Allan n'a pas toujours été un vieillard de 100 ans, avant cela il a eu une vie bien remplie. Alors qu'il est obstinément apolitique, son histoire permet de réunir en un roman : un tsar, Mao, la guerre d'Espagne, la bombe atomique, la corruption balinaise, Staline, kim-Il Sung, Truman, Reagan, De Gaulle, .... et j'en passe.

Ce road-movie décalé aux rencontres inattendues,saugrenue, est un petit chef d'oeuvre, une lecture pleine de bonne humeur. Un véritable coup de coeur que je ne peux de recommander à tous !

Une lecture qui compte pour certains challenges :

le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversairele vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 07:33

Lecture 84 : Vilain crapaud cherche jolie grenouille de Christine Van Acker

histoire grenouillesque

RESUME : Laurent est un adolescent boutonneux, pour lui, il est dans l'âge gras ( la peau, le cheveux, les blague, tout est gras chez un ado) à moins qu'il ne soit un crapaud (il a la même apparence verruqueuse) qui n'attend que de rencontrer sa grenouille ou sa crapaude pour devenir un beau Jeune Homme. Il aime les mots, la poésie, Rimbaud, jouer du piano mais avec ses copains il passe son temps à parler en rotant.

Jusqu'au jour où il trouve un mot, une lettre, une missive... une lettre d'amour arc-en-ciel dans son cartable. Et voilà ça chamboule tout dans sa vie. Il va se mettre à observer les filles de sa classe pour deviner laquelle est son amoureuse secrète.

MON AVIS : Je n'ai pas trop aimé ce livre : le narrateur joue avec les mots et aime la poésie mais voilà, il en fait trop, sans queue ni tête parfois et cela gâche tout. L'histoire n'a pas grand intérêt, et les personnages ne sont qu'esquissés. :(

Cette lecture compte pour le challenge loufoque et aléatoire du forum Livraddict

histoire grenouillesque
Repost 0
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 08:00

Lecture 83 : Hunger Games (tome 1) de Suzanne Collins

Hunger Games

RESUME : Dans un futur où les USA ont cédé la place à Panem, un pays composé de 12 districts sur lesquels règne le Capitole, chaque année ont lieu les Jeux de la Faim : 24 "candidats" s'affrontent sous le feu des caméras et un seul survivra ! Dans chaque districts, 2 adolescents sont tirés au sort : un garçon et une fille. Ils sont les tributs que les districts doivent payer comme punition pour une révolte qui n'a abouti qu'à une plus grande oppression. Celui qui remporte l'épreuve, celui qui arrive à survivre assure la prospérité pour son district pendant un an, et la sienne pour le reste de ses jours. Les règles des Hunger Games sont simples : tuer ou se faire tuer.

Dans le district 12, celui où l'on extrait le charbon, Katniss enfreint régulièrement la loi en sortant de la ville pour aller chasser en forêt et rapporter de quoi manger à sa famille. Le jour de la Moisson, le nom tiré au sort est celui de sa petite sort, la douce et fragile Prim (comme Primevère)... Katniss n'hésite pas et se porte volontaire pour la remplacer. L'autre "élu" est Peeta, le fils du boulanger, celui qui a donné à Katniss des pains un jour où elle mourait de faim.

Après la parade de l'ouverture des Jeux (une entrée en scène triomphale, des interviews, quelques entrainements) les voilà catapultés dans un décors violent, semé de piège, où la nourriture est rationnée et où ils doivent remporter les votes de ceux qui regardent la télé afin d'obtenir des cadeaux (eau, nourriture, médicaments...).

Katniss devra donc faire face à tous les dangers tout en tentant de démêler ses sentiments : lors de l'interview précédant les Jeux, Peeta lui a déclaré sont amour... Est-ce sincère, est-ce une stratégie pour émouvoir le public ou une ruse pour mieux la traquer ? Et elle même, qu'éprouve-t-elle pour ce garçon à qui elle doit tant, qui semble si franc et gentil ?

MON AVIS : Je n'ai pas lâché le livre avant de l'avoir terminé.

Bien que l'histoire ressemble un peu trop aux scénarios de Battle Royale , il y a des différences : l'injustice de l'oppression, les inégalités sociales, ... Le prélèvement de tributs humains m'a aussi évoqué Thésée et la labyrinthe du Minotaure.

Les personnages sont attachants : la narratrice, Katniss, qui joue l'amoureuse afin d'émouvoir le public, qui sait survivre seule dans la nature et qui est encore capable de faire confiance, de s'émouvoir malgré la carapace qu'elle s'est forgée ; Peeta, simple et doux mais solide ; Rue, la douce et fragile.. pas si fragile jeune fille de 12 ans, rusée et maligne ; la Renarde, prudente et vive ...

J'ai hâte de lire le deuxième tome de la saga ! (Heureusement que je les emprunte à la bibliothèque car ces livres n'existent pas -pas encore?- en version poche !)

Cette lecture compte pour le challenge du Pendu Littéraire :

Hunger Games
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 07:42

Lecture 82 : L'Enéïde de Virgile, adaptée par Martine Laffon

une épopée, en version adaptée

J'ai reçu ce livre des éditions Hatier.

Il s'agit d'une adaptation des 6 premiers chants de l'oeuvre de Virgile (soit la moitié de l'épopée). Le lecteur découvre donc le voyage d'Enée depuis la ville de Troie dévastée jusqu'aux rivages du Latium. Le récit est raconté à la première personne : le narrateur étant Enée lui-même, ce qui permet au lecteur de s'identifier à ce héros et de partager ses émotions et sentiments. Il découvre ainsi les épisodes-clefs de l'aventure du héros troyen : le cheval de Troie et la destruction de la cité, l'arrivée sur l'île des cyclopes, la tempête déclenchée par Eole, Carthage et la belle reine Didon, l'oracle de la Sybille et la visite du royaume des Enfers.

L'ouvrage comprend également un dossier présentant les personnages, l'auteur et son époque, le genre littéraire et la civilisation romaine, ainsi que des questions pour analyser la lecture, un lexique et une groupement de textes et de documents iconographiques.

Un petit livre bien conçu qui a le mérite de rendre l'épopée accessible aux jeunes collégiens.

Cette lecture compte pour deux challenges :

une épopée, en version adaptée
une épopée, en version adaptée
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 07:20

Lecture 81 : Comme un ours en cage de Paule du Bouchet

Comme un ours en cage

Voici la quatrième de couverture qui résume très bien ce petit roman :

À douze ans, Stéphane est un écorché vif. Il n'a jamais connu ses parents. Privé d'affection, il est ballotté de foyer sans âme en pension triste ou en famille d'accueil plus ou moins accueillante. Il rencontre Lisa, qui va ouvrir une fenêtre dans sa vie. Il rencontre Marc, le passionné d'ours, gardien au jardin zoologique. Surtout, il rencontre Natacha, l'ourse échappée de la ménagerie une nuit de printemps... Une histoire d'amitiés, fortes et simples, où Natacha l'ourse va jouer un rôle inattendu dans le destin de ces personnages en quête, chacun à leur manière, du bonheur.

 

MON AVIS : J'ai beaucoup aimé ce roman sur l'adolescence, l'amour et l'amitié. 

Le personnage principal est très attachant : un jeune orphelin un peu dur qui va peu à peu s'ouvrir aux autres et construire de véritables amitiés eL'ourse, quie permet aux personnages de se rencontrer, serta aussi de leçon dans les relations humaines. 

Un roman tendre sur un sujet grave, avec en toile de fond un "vivre laisser vivre" qui s'applique aussi bien aux animaux sauvages qu'aux êtres humains. 

Une lecture que je recommande donc autant aux adolescents qu'aux adultes. 

 

Cette lecture compte pour quelques challenges : 

 

Comme un ours en cageComme un ours en cageComme un ours en cage
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 08:38

Lecture 80 : Nouvelles d'Islande

C'est un recueil de nouvelles islandaises, paru au éditions Magéllan et Cie

Un petit tour dans le Nord

J'ai emprunté ce recueil à la bibliothèque : la couverture m'a plu et je me suis dit que ce serait un petit livre idéal pour le challenge de la littérature du froid.

Il y a 6 nouvelles dans ce livres, accompagnées par une petit présentations et une biographie courte de chaque auteur.

Icemaster de Sveinbjorn I. Baldvinsson est centré autour d'un réfrigérateur qui va cristallisé tout un drame familiale. On découvre alors le terrible secret que le narrateur a enfoui au fond de lui et que ce réfrigérateur fait ressurgir.

Les pieds de la librairie de Gudrun Eva Minervudottir nous présente une libraire fascinante qui a perdu dans son enfance trois orteils à chaque pied à cause de froid. Marta, la libraire, mène une vie tranquille qui va être bouleversée par la rencontre deux hommes dont elle va s'éprendre. Un triangle amoureux raconté tout en douceur.

La plage noire de Magnus Sigurdsson raconte la journée de deux jeunes gens amoureux courant sur une plage déserte. L'amour, mais aussi les blessures du passé sont abordés dans cette courtes nouvelle.

Inferno de Gyrdir Eliasson : une visite dans un magasin Ikéa serait-elle un aperçu de l'enfer ?

Le sens pris aux mots de Thorarinn Eldjarn raconte la vie idyllique d'une petite région d'Europe centrale, trop souvent soumise aux aléas des guerres, des révolutions .. tant et si bien que les habitants ont cessé de vouloir parler la langue de leur pays, car leur pays et sa langue changeait trop fréquemment. Chacun s'est donc forgé une langue personnelle, individuelle, et malgré cette étrangeté linguistique tout le monde se comprend dans cette vallée. La communication dépassant le sens des mots pour atteindre une entente plus profonde. Mais un tel bonheur est-il durable ?

Et vous, vous continuez à écrire, non ? de Einar Mar Gudmundsson : c'est le récit de ses début par un écrivain qui nous présente son lieu de travail mais aussi son voisin et ses habitudes, ses animaux ...

 

J'ai bien aimé ces nouvelles que j'ai dévorées en une soirée.

Cette lecture compte pour quelques challenges

Un petit tour dans le NordUn petit tour dans le Nord
Un petit tour dans le NordUn petit tour dans le NordUn petit tour dans le Nord
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 07:27

Lecture 79 : Les éveilleurs, livre 1 : Salicande   de Pauline Alphen

 

 

Salicande

RESUME : Il s'agit du premier tome d'une série de fantaisy.

L'histoire se déroule au 23°siècle, après une grande catastrophe qui a bouleversé l'humanité. Dans les Temps d'Avant, l'humanité s'est divisée en deux catégories : les nantis - qui consacraient leur vie aux loisirs- et les non-nantis (surnommés les esclaves), La consommation effrénée et la pollution ont entrainé la disparition de presque la moitié des espèces vivantes (de la faune et de la flore), ont modifié le climat et la géographie de la planète. Après une succession de catastrophe dont le point d'orgue a été la disparition inexpliquée de toute une génération d'adolescents - alors qu'ils jouaient à un jeu parapsychique virtuel en réseau)., les riches ont quitté la Terre pour vivre sur une autre planète,Amazonia, abandonnant la Terre "comme une vieille chaussette" et la population pauvre. Incapable de faire fonctionner les machines et de produire les drogues sans lesquelles ils ne puvaient vivre, les humains ont vite sombré dans les guerres, les épidémies, le pillage ...

Jors guidait un groupe de rescapés et a fondé Salicande, autour d'un phare se trouvant à présent en pleine montagne. La communauté de Salicande repose sur le partage -partage du travail, de l'éducation et de ressources-, sur l'interdiction de la technologie des 20ème, 21ème et 22ème siècles, le tabou des dons paraspychiques, de nouveau considérés comme de la magie. Salicande est comme un refuge où le bonheur est possible, une bulle protégée du monde extérieur qui n'a de contact qu'avec deux autres vallées.

Le récit s'ouvre alors que Claris et Jad, jumeaux et petits-enfants de Jors, ont 12 ans (enfin 12 lunées car Jors a aussi réformé le calendrier). Eben a pris la suite de son beau-père mais vit retranché dans le tour du phare au milieu des livres depuis que Sierra, sa femme, a mystérieusement disparu un soir de bal, lors de l'anniversaire des 3 lunées des jumeaux.

Jad est un garçon calme, malade du coeur, concentré tandis que sa soeur est exhubérante, sportive et s'emporte facilement. Ils communiquent par télépathie l'un avec l'autre sans que personne ne le sache mais ni l'un ni l'autre ne prend conscient qu'ils sont doués de dons parapsychiques. 

Jad aime les bonsaïs, la stratégie tandis de Claris aime l'équitation, l'escrime et la lecture.

Pourtant, au seuil de leur treize ans, leur vie va basculer. Il vont peu à peu en apprendre plus sur leur famille, sur le Temps d'Avant et certains tabous vont commencer à être levés. Claris commence à songer au métier qu'elle voudrait faire tandis que Jad va retrouver confiance en lui et s'ouvrir aux autres.

 

Sortir de la lecture des romans pour se frotter au monde réel... 

Sortir du cocon de l'enfance pour affronter les difficultés de la vie ...

 

MON AVIS : J'ai adoré ce premier tome, et j'ai hâte de lire la suite (il me faudra cependant attendre ma prochaine commande de livres). les personnages sont attachants : les jumeaux mais aussi leur père Eben si froid et distant au début mais qui devient de plus en plus sympathique par la suite, la famille Borges - où chaque membre est heureux, aime la littérature, le sport et bien sur où l'entente et l'amour des autres sont de mises-,  Blaise - le précepteur dont l'âge très avancé est un mystère ... 100 ans ... beaucoup plus ? - la chouette Athéna et le chat Le Gris - qui communiquent mentalement avec Blaise- ...

La vallée de Salicande et l'organisation de la société m'ont aussi beaucoup plu ... une vie utopique ... (surtout pour le goût passionné de la littérature, de l'écriture ...)

J'aussi apprécié le bestiaire de cet univers : les aptérines, les bézoards rayés, les sizyfs... et le cheval nyctalope !

Les révélations sur le Temps d'Avant (donc sur notre époque et notre futur) amènent à réfléchir : l'home détruira-t-il l'humanité, le clonage sera-t-il généralisé, la différence entre pauvres et riches sera-t-elle aussi disproportionnée ? ...

 

Bon j'avoue que la fin , en plein milieu d'une action m'a un peu laissée pantoise, car autant j'ai hâte de lire la suite, autant je redoute que le deuxième tome me laisse dans la même incertitude, j'aurais préféré une mini fin à ce tome.

 

Cette lecture compte pour quelques challenges

 

SalicandeSalicande
Repost 0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 06:56

Samedi, je me suis enfin inscrite à la médiathèque près de chez moi.

Dans mes premiers emprunts : une revue... une revue sur la nature dont j'avais déjà entendu parler mais que je n'avais jamais lue.

 

Une revue

C'est une jolie revue agréable à lire, avec beaucoup d'illustrations faites de dessins et d'aquarelles et de quelques photos.

Ce numéro - de l'and dernier- consacré au grillon m'a beaucoup plu. Je l'ai choisi un peu au hasard, juste parce que mon jardin est truffé de toutes sortes de sauterelles.

Je lu cette revue en une après-midi : la vie du grillon m'a fasciné.

Une revue que je recommande à toux ceux qui savent s'émerveiller en regardant la nature.

Une revue
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures
commenter cet article
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 12:33
On my wish-list

Voici un rendez-vous hebdomadaire (ou pas) proposé par Jed'sBurdy. Il s'agit de présenter chaque samedi un livre qui nous fait envie. Pour ma part, le choix du livre à présenter s'est imposé de lui-même !

Louchant du côté de ma wish-list, je me suis à parler d'un livre qui me tente depuis quelques temps avec ma soeur... et là voilà qui me répond qu'elle l'a... Il m'attend désormais chez elle, je le lui emprunterais dés que je passerais la voir !

On my wish-list

Voici le synopsis :

A la mort de Bertha, ses trois filles, Inga. Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l'Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu'elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n'envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu'elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l'entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l'histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes. Katharina Hagena nous livre ici un grand roman sur le thème du souvenir et de l'oubli.

 

Et voilà les raisons qui font que ce livre me tente : 

_ tout d'abord la couverture m'a attiré l'oeil, on dirait une page d'ouvrage botanique. 

_ ensuite, le titre m'évoque la douceur et me rappelle des films que j'ai beaucoup appréciés (L'odeur de la papaye verte, les beignets de tomates vertes)

_ Le résumé a confirmé cette attirance : l'histoire à l'air douce, nostalgique mais sans excès. 

Il se peut que ces a priori soient totalement démentis par la lecture, mais d'ici peu ce roman sortira de ma wish-list et trônera sur ma table de chevet !

Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures On my wish-list
commenter cet article

Mamzellefrog Scrappe, Mais Pas Que !

  • : Le blog de mamzellefrog
  • Le blog de mamzellefrog
  • : Au début, j'avais décidé que ce blog serait exclusivement consacré au scrapbooking et à la carterie , avec une part belle à mon project life... et voilà qu'on y trouve beaucoup de photo (également une passion) et toutes mes lectures!
  • Contact

Recherche

Voyage littéraire

challe10.png