Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 07:42

Lecture 13 : Bellew La Fumée de Jack London

Bellew La Fumée

Il s'agit d'un recueil de nouvelles ayant toutes pour personnage principal Bellew, surnommé La Fumée. Bellew est un oisif de San Francisco qui rédige des articles pour un joural - tâche qu'il trouve épuisante. Un jour, son oncle vient lui reprocher sa mollesse et lui propose de partir dans le Grand Nord pour aider ses cousins à démarer leur ruée vers l'or... et à sa grande surpise Bellew accepte. Si la vie dans le Grand Nord va se révéler rude, Bellew va s'équiper de courage et devenir endurant .. au point d'apprécier cette vie et de refuser de rentrer avec son oncle. Dans la deuxième nouvelle il rencontre Le Courtaud qui deviendra son ami et son associé inséparable pour le reste du recueil.  Chaque nouvelle nous présente une aventure vécue par ces deux personnages. Au centre de ces histoires, il y a la figure fémine de Joy Gastel, qui ne cesse de réapparaître. : une femme énergique, endurante, qui sait reconnaître la valeur des individus qu'elle croise. 

 

J'ai bien aimé ce recueil, sans doute parce que j'aime les pays froids, l'hiver, et la nature. On se retrouve ici dans l'univers de London : le Grand Nord, blanc de neige, que les hommes parcourent sur des traineaux à la recherche de l'or ou de gibier. J'ai également apprécié la touche comique présente dans plusieurs nouvelles. 

Un recueil que je recommande donc à tous ceux et celles qui ont aimé les romans de London. 

 

Cette lecture compte pour quelques challenges : 

_ les 100 lectures

_ Nex Pal 2015

_ challenge Cold Winter

_ le jeu des sept famille : l'exemplaire que je posséde a une couverture verte !

_ le pendu littéraire

_ le baccalauréat littéraire

Bellew La FuméeBellew La Fumée
Bellew La FuméeBellew La Fumée
Bellew La FuméeBellew La Fumée
Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures challenge hivernal
commenter cet article
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 10:28

Lecture 9 : Dôme, tome 2, de Stephen King

 Dôme (2)

RESUME : Il s'agit de la suite imméadiate du premier tome. Nous retrouvons donc exactement les mêmes personnages. La résistance face à l'afrreux horrible Big Jim commence à s'organiser et le générateur du Dôme est enfin découvert. Malheureusement les ennuis ne font que commencer. 

 

MON AVIS : J'ai beaucoup aimé cette suite : la violence s'amplifie, et le dôme n'est que le catalyseur de toute cette tragédie qui ne résulte pourtant que des décisions de quelques humains. En une semaine, la ville menace de sombrer dans une dictature violente, policière, inhumaine. Les plus bas instincts des mauvais personnages se déploient de plus en plus, et les gens de bonne volonté se retrouvent démunis devant un tel phénomène. 

On l'aura compris, le dôme n'est qu'un prétexte à un huis-clos psychologique qui fait ressortir la nature profonde des différents personnages. Et c'est ce qui rend ce livre si passionnan.  Je déplore juste une fin qui m'a un peu déçue, car trop facile, mais dans l'impasse narrative des derniers chapitres il n'y avait guère d'autres solutions. 

 

C'est donc un livre une série que je recommande vivement, j'ai même déjà prété mon livre à une amie. 

 

Cette lecture compte pour quelques challenges : 

_ les 100 lectures

_ New Pal 2015

_ le challenge cold winter

_ le challenge des sagas

 

 Dôme (2) Dôme (2) Dôme (2)
Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 05:16

Lecture 8 : Dôme (tome1) de Stephen King

Dôme

RESUME : Par une belle journée d'automne, alors que tout semble tranquille et que Dale Barbara quitte la ville après une violente altercation avec le fils du deuxième conseiller de la ville, Chester Mills, petite bourgarde tranquille, est soudainement et brutalement coupée du monde par un champ de force invisible. Cela produit une série d'accidents  : un avion s'écrase sur cette muraille inattendue, trois voitures la percute, ainsi qu'un tracteur, une marmote est coupée en deux, un cerf est décapité et une femme a le bras tranché et meurt quelques instants plus tard dans les bras de son mari désespéré... Quand le police arrive sur les lieux de l'accident d'avion, tentant de comprendre ce qui a pu se passer (l'avion a-t-il tenté de se poser sur la route et a-t-il percuté le camion ?), le chef Perkins s'approche de la muraille et son pace-maker explose dans sa poitrine. Quant à Dale Barbara -surnommé Barbie-, le voilà coincé à l'intérieur de ce qui s'avère est un dôme qui recouvre entièrement la ville, et respectant exactement ses limites.

La vie s'organise peu à peu à l'intérieur, et les habitants espèrent que l'armée les libérera vite. Pourtant, l'un d'eux se réjouit de cette situation : Big Jim, le deuxième conseiller de la ville, voit là l'occasion d'asseoir un peu plus son pouvoir et compte bien établir ce qui va de plus en plus ressembler à une dictature. 

Pourtant, le dôme, s'il laisse passer l'air, ne laisse passer rien d'autre... et peu à peu la pollution se dépose dessus, et celle émise par les habitants se trouve piégée à l'intérieur...

 

MON AVIS : J'ai eu un peu de mal à rentrer dans la lecture : le style de Stephen King est parfois familier car il use trop du style indirect libre mais cela a l'avantage de donner à voir le points de vue des personnages. Car, si le point de départ peut paraître appartenir à la science-fiction avec un dôme invisible, un champ de force étrange qui résulterait d'une expérience gouvernementale ou extraterrestre, l'intérêt de l'histoire est tout autre : malgré un assez grand nombre de personnages, c'est un huis-clos psychologique passionnant. 

On a là un beau gros salopard en la personne de Big Jim, un personnage franchement détestable qui n'est que deuxième conseiller pour mieux manipuler le premier élu qui lui servira -si besoin est- de boux émissaire, et qui commande toute la ville : il prend seul les décisions et s'entoure d'imbéciles dociles qui lui obéissent aveuglément, endossant la résponsabilité et laissant à Big Jim le beau rôle. 

Son fils, Junior, est du même acabit, petite frappe qui a échoué ses études et qui craint son père, il comment l'histoire en comméttant un meurtre - il ne s'arrêtera pas là- et refuse d'en assumer la responsabilité en pensant que la victime l'a forcé à la tuer. Souffrant de migraines atroces, il a du mal à se concentrer mais se révèle suffisamment pragmatique pour devenir un ignoble méchant. 

Il y a aussi toute une clique de voyous affreusement abjects et détestables - qui entreront dans la police !

A l'inverse, nous retrouvons des personnages admirables et sympathiques tels que Dale Barbara - le cuistot d'une cafétériat- ancien soldat qui se voit confier la mission de trouver un hypothétique générateur qui produirait le dôme et la lourde tâche de commander la ville - pouvoir qu'il est donc sensé reprendre à Big Jim !

Julia, la journaliste, qui soupçonne Big Jim de tremper dans des affaires louches et qui aimerait découvirir la vérité. Elle va être le principal soutien de Barbie. 

Brenda Perkins, la veuve du chef de la police, qui va découvrir le dossier de l'enquête que menait son époux sur Big Jim, réunissant peu à peu des preuves accablantes contre lui !

Rusty, l'infirmier, qui va se retrouver à le tête de l'hôpital à la mort du seul docteur de la ville présent lors de "l'installation" du dôme. 

...

Bref, une belle galerie de personnages, certains un peu trop manichéens, mais ça fonctionne bien. Le huis-clos est mené de main de maître ! 

J'ai dévoré ce tome et je vais de ce pas entamer la seconde partie car je veux savoir la suite ! 

Un livre que je recommande donc vivement !

 

Cette lecture compte pour : 

_ les 100 lectures

_ New PAL 2015

_ le challenge Cold Winter

_ le challenge des sagas

_ le jeu des 7 familles

 

DômeDôme
DômeDôme
Repost 0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 07:54

Lecture 4 : L'embellie d'Audur Ava Olafsdottir

l'embellie

RESUME : Alors que son amant vient de la quitter, elle se voit contrainte par sa meilleure amie d'aller chez une voyante. Celle-ci lui prédit beaucoup d'eau, un voyage, la rencontre de trois hommes avant de trouver l'homme de sa vie. Quand la narratrice réplique qu'elle est mariée, la voyante n'en tiens pas compte, disant que tout allait par trois : trois hommes, trois cent kilomètre, trois animaux morts, trois petits accidents, puis elle lui conseille de jouer au loto car elle est en période de chance. Quand la narratrice rentre chez elle, après avoir écrasé une oie, son mari lui annonce qu'il l'a quitte, pour une autre qui attend déjà son bébé.

D'où les questions suivantes : pendant combien de temps peut-on encore coucher avec son presqu'ex mari, combien de fois peut-il prendre des douches chez son ex-femme ... ?

La narratrice va donc loger dans le studio qui lui servait de bureau. Et quand sa meilleur amie lui rend visite, elle glisse sur le verglas et se casse la cheville. Elle demande donc à notre narratrice de s'occuper de son fils pour le week end : Tumi est un garçon de 4 ans, presque sourd, complètement bigleux et qui boîte. La narratrice s'épouvante d'avoir la responsabilité d'un enfant pendant deux jours, elle va pourtant s'occuper de lui pendant quelques mois, l'amie -enceinte de jumelles- devant rester à l'hôpital.

Pour échapper à son ex-amant, à son ex-mari, et pour faire le point, elle décide de prendre ses vacances d'été même si on est en Novembre. Elle vient tout juste de gagner un chalet d'été à une tombola et décide d'y passer quelques semaines avec le petit Tumi. En faisant les courses, elle chagre Tumi de remplir un ticket de loto... qui s'avera gagant : elle partage les gains - plus de quarante millions- en deux parts égales et part à l'aventure.

Comme la voyante l'a prédit : l'eau est là, il s'agit même d'une varitable innondation, elle rencontrera trois hommes en trois cents kilomètres, provoquera la mort de quelques animaux ...

 

MON AVIS : J'ai bien aimé se roman un peu saugrenu. Les personnages sont attachants, surtout le petit Tumi, qui a appris à lire et écrire tout seul et qui s'avère très intelligent pour son âge.

Les personnages se croisent de manières parfois saugrenue mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire.

Le récit est racontée de manière légère et un peu détachée, avec une petite pointe d'humour qui m'a bien plu.

Et puis, j'aime bien l'Islande, et de m'y trouver le temps d'un roman, ça m'a beaucoup plu.

J'ai été un peu déçue par la fin que j'aurais aimée plus franche, j'ai un peu l'impression que cela se finit en queue de coucourette... mais c'est le seul reproche que j'aurais à l'égard de ce beau roman.

 

 

Cette lecture compte pour quelques challenges :

_ les 100 lectures

_ New PAL 2015

_ Cold winter ( couverture enneigée et une histoire qui se passe en hiverà

_ la littérature du froid (L'islande)

_ les globe trotters (une visite de l'Islande)

_ le pendu littéraire

_ le challenge gourmand (p. 181 : "je le rejoins pour lui proposer de s'acheter du chocolat.")

_ le challenge éclectique ( containte 7)

 

 

l'embelliel'embellie
l'embelliel'embellie
l'embelliel'embelliel'embellie
Repost 0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 05:42

Lecture 1 : Le chat qui vivait haut de Lilian Jackson Braun

Le chat qui vivait haut

RESUME : Jim Qwilleran s'est laissé convaincre de sauver un vieil immeuble menacé de démolition : il va donc passer l'hiver à Chicago. C'est tout Pickax qui a tenté de le raisonner : la ville est dangereuse selon les habitants du comté de Moose. Mais rien n'y a fait. Jim a pris sa voiture, Prune, ses deux siamois et s'est installé au dernier étage du Casablance, dans l'appartement d'une locataire fraîchement assassinée. Une fois là-bas, Yom Yom semble gagnée par une sorte de léthargie : est-ce de vivre au 14ème étage (qui n'est en fait que le 13ème) ou est-ce l'air pollué de la ville qui ne lui convient pas ? Quant à Koko, fidèle à son habitude, il parvient à flairer ce qui ne va pas : il découvre une tâche de sang -là où la victime a été égorgée- et apprend avec Jim à jouer au scrabble. Jim est donc bien occupé : il doit essayer de sauver le vieux casablanca de la démolition : les fonds K. pourraient financer sa rénovation, mais il se lance également dans la résolution d'un crime ... enfin de ce qui pourrait bien ce révéler non pas un meurtre mais bien trois assassinats. Pourtant, dans une ville comme Chicago, cela risque de se révéler très dangereux.

 

MON AVIS : Le livre commence avec l'annonce de la mort de notre intrépide héros milliardaire. Impossible de fermer ce livre sans savoir comment cette tragédie a pu se produire et si Jim Qwilleran était bel et bien mort.

J'ai été charmée par l'ambiance vétuste et saugrenue de ce vieil immeuble : le Casablanca est délabré et abrite des locataires hauts en couleurs : une riche Comtesse qui vit recluse et s'adonne à sa passion pour les jeux de société, une alcoolique dépressive, un barman mélomane, une danseuse, des vieilles dames, un déménageur baraqué ... Bref une foule de personnages bigarrés qui éclipserait presque l'intrigue policière. Soit Dianne a été tuée par son amant Ross qui s'est ensuite suicidé, soit il s'agit d'un double homicide, qui profietrait donc aux entrepreneurs qui veulent raser le Casablanca, Dianne étant l'héritière de la vieille Comtesse, propriétaire de l'immeuble ...

J'ai bien aimé sentir le danger se rapprocher de notre héros.

J'ai aussi apprécié le fait de retrouver d'anciens personnages, ceux de l'épisode du chat qui aimait la brocante.

Bref, c'est un épisode qui m'a captivée.

A lire avec un verre de jus de raisin, pour faire comme Koko, et un chat sur les genoux (pour penser à Yom Yom).

 

Cette lecture compte pour quelques challenges :

_ Le pendu littéraire

_ Le challenge des sagas  (11ème épisode de la série "le chat qui..")

_ Le challenge Cold Winter

_ Le challenge gourmand

et bien sur le challenge des 100 lectures

 

Le chat qui vivait hautLe chat qui vivait hautLe chat qui vivait haut
Le chat qui vivait hautLe chat qui vivait haut
Repost 0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 07:27

Lecture 126 : Les neiges bleues de Piotr Bednarski

Les neiges bleues

il s'agit d'un récit autobiographique composés de courts chapitre plus ou moins indépendants.

On est plongé en plein système répressif de l'Union Soviétique. Petia ( le narrateur de 8 ans) et sa mère Beauté ont été déportés dans une petite ville de Sibérie, tandis que son père a été incarcéré dans un goulag. On assiste à la lutte pour survivre à la faim, au froid, aux persécutions, à la menace incessante d'une dénonciation. Mais aussi à l'amitié, aux plaisir de l'enfance, à la découverte de l'amour ...

Et malgré l'horreur de ce qui est raconté, la fraicheur de la narration d'un enfant forcé de grandir trop tôt apporte une touche d'espoir et semble rendre supportable cet enfer.

Le seul bémol concerne la fin : un sorte de deus ex machina qui résout tout, qui sauve le garçon. Mais puisque c'est autobiographique, acceptons ce dénouement sans trop nous interroger.

Un livre qui m'a émue. Que je recommandes chaudement. A lire lentement.

Cette lecture compte pour quelques challenges :

_ le pendu littéraire (lettre R)

_ Cold Winter

_ le tour du monde en 8 ans (l'auteur est polonais)

_ Les globe-readers (l'histoire se pace en Sibérie)

Les neiges bleuesLes neiges bleues
Les neiges bleuesLes neiges bleues
Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 19:04

Lecture 125 : La passion secrète de Fjordur de Jorn Riel

La passion secrète de Fjordur

Il s'agit d'un recueil de nouvelles faisant partie de la série des racontars arctiques de Riel.

La nouvelle qui donne le titre de la nouvelle évoque une passion dévorante, une passion inavouable et donc secrète de Fjordur. Plusieurs années auparavant, sa passion avait été découverte et il avait dû quitter la baie d'Hudson. A présent installé dans le nord-est du Groenland, il a bien essayé de renoncer à sa passion mais au bout de 2 ans, il y a de nouveau cédé. Bien vite la nouvelle fait le tour des cabanes de chasseur, et la question se pose alors: quelle est cette passion secrète tellement inabouable? Plusieurs hypothèses sont avancées : la religion, l'alcool et même l'onanisme, mais finalement les chasseurs tombent d'accord sur une idée : cette passion est si étrange qu'elle doit dépasser leur imagination. Il va donc falloir enquêter !

Bien entendu, mes propres hypothèses se sont révélées à mille lieues de la réalité et je ne m'attendais pas à une passion qui s'avèrera si contagieuse !

 

Quant aux autres nouvelles, elles sont de la même veine.

On assiste à l'installation d'un poste de radio pour sortir cette région de l'isolement, à un accès de mélomanie, on découvre un inspecteur de la faune qui se montre désagréable, un riche héritage et un avocat qui a le mal de mer, le tout se clôt sur une histoire d'amour édifiante : celle d'un chien pour son maître.

J'ai réellement apprécié de lire ce recueil de nouvelles et je ne puis que le recommander à tous ceux qui aiment les histoires un peu incongrues.

A lire avec une tasse de thé bien chaude et un beignet de pommes.

 

Cette lecture compte pour quelques challenges :

_ Le pendu littéraire (la lettre R)

_ La littérature du froid (pays ; le Groenland)

_ Le challenge hivernal

_ challenge de Globe Readers (Le Groenland)

La passion secrète de FjordurLa passion secrète de Fjordur
La passion secrète de FjordurLa passion secrète de Fjordur
Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 05:23

Lecture 120 : Clair de Lune d'Erin Hunter.

C'est le tome 2 de " La dernière Prophétie " , Le Cycle de Deuxième de la saga La Guerre des clans

Clair de lune

RESUME : Les 6 chats ont entendu le message de Minuit, le blaireau, et doivent maintenant rentrer chez eux afin de sauver leurs clans avant la destruction de la forêt. Sur les conseils de Minuit, ils empruntent le chemin des montagne. Si le blaireau les a averti qu'il leur faudrait se montrer courageux, il semble leur avoir caché un danger et a empêché Isidore, le chat errant, de les prévenir. En chemin, ils devront donc affronter les dangers de la montagnes et les aigles et rencontreront une tribu de chats : la tribu de l'eau vive, qui prendra Pelage d'Orage en otage. Ils devront risquer leur vie pour le délivrer et affronter le terrible danger tapi dans la montagne.

Pen​dant ce temps, dans la forêt, les hommes ont commencé les travaux pour construire une route, ils déracinent les arbres et retournent la terre. Tous les clans souffrent de la famine -sauf le Clan de la Rivière dont le territoire a été épargné - mais ils ne parviennent pas à s'entendre pour s'entraider... Bien au contraire, un chat ambitieux fait son apparition et évoque étrangement Etoile de Tigre... Le danger n'a jamais été aussi grand pour les 4 clans.

MON AVIS : J'ai adoré ce deuxième épisode et j'ai hâte de lire la suite.

Les 6 chats partis en mission sont plus unis que jamais, tandis que dans la forêt le conflit semble se préparer.

Dans cet épisode, Nuage d'Ecureuil est un peu mise de coté au bénéfice de Pelage d'or et le personnage de Nuage de Feuille, l'apprentie guérisseuse, est développée.

Bref, encore un épisode que je conseille de lire avec un chat ronronnant sur l'épaule, bien au chaud devant une fenêtre pour admirer l'hiver qui s'installe doucement ( tout comme dans l'épisode !).

Cette lecture compte pour quelques challenges :

​_ Le pendu littéraire (lettre R)

​ _Le challenge chat

​_ Le challenge loufoque et aléatoire ( montagne + religion -celle des chats)

_ Cold Winter ( un paysage de neige sur la couverture)

Clair de luneClair de lune
Clair de luneClair de lune
Repost 0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 18:51
Challenge cold Winter

Voici un challenge hivernal que propose DoloresH :

ll s'agit de choisir une PAL (Pile A Lire) de lectures ayant un lien avec l'hiver : le titre, l'histoire, la couverture .... (pour ma par j'ai choisi les livres selon divers critères : le titre m'évoque l'jhiver ou le froid ou un pays froid, la couverture m'évoque l'hiver ou plus rarement, l'histoire se déroule en hiver...° . J'ai choisi des livres ma ma PAL (histoire de la faire diminuer un peu) et de ma wish-list (histoire d'avoir une bonne raison pour acheter des livres ou de les commander à la médiathèque). J'espère lire un maximum de livres de celle liste (même si j'ai mis quelques pavés)

ce challenge se déroule de mi-novembre à fin fébrier (oui, un challenge hivernal qui se déroule l'hiver, logique !)

 

 

Voici ma PAL pour ce challenge :

Jack London : Beliou la fumée

Pamuk : Neige

Lilian Jackson Braun : le chat qui vivait haut

Riel : la passion secrète de Fjordur

Piotr Bednarski : Les neiges bleues

Audur Ava Olafsdottir : l'embellie

Victor Hugo : Hans d'Islande

Stephen King : Le dôme

Veronique Olvaqué : Des vies sans oiseaux

Balzac : Le père Goriot

 

Et j'aouterais bien aussi quelques livres de ma wish list :

Walters : Chambre froide

Ian Rankin : l'étrangleur d'Edimbourg

Brisou-pellen : Himalaya, l'enfance d'un chef

Sarah Brakley-Cartwright : le chaperon rouge

P. D. James : à visage couvert

Claire keegan : L'antartique

Erin Hunter : Clair de lune

Repost 0
Published by mamzellefrog - dans lectures challenge hivernal
commenter cet article

Mamzellefrog Scrappe, Mais Pas Que !

  • : Le blog de mamzellefrog
  • Le blog de mamzellefrog
  • : Au début, j'avais décidé que ce blog serait exclusivement consacré au scrapbooking et à la carterie , avec une part belle à mon project life... et voilà qu'on y trouve beaucoup de photo (également une passion) et toutes mes lectures!
  • Contact

Recherche

Voyage littéraire

challe10.png