Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 10:29

Ma seizième lecture de l'année a été piochée dans ma PAL. Un roman écrite par une auteure africaine : L'intérieur de la nuit de Léonora Miano.

16. l'intérieur de la nuit

RESUME : L'action se situe dans un pays africain imaginaire.

Le personnage centrale est une jeune femme Ayané qui a grandit dans le village d'Eku sans jamais parvenir à s'intéger à son clan, elle est partie faire des études à la ville puis en France. Là voici de retour car sa mère est mourante. Elle se retrouve en butte à l'hostilité des femmes du village pour qui elle a toujours et "la fille de l'étrangère" et s'aperçoit qu'elle ne comprends pas vraiment les coutumes de son propres clans. Elle va pourtant être contrainte de rester dans ce village car une guerre civile éclate et les rebelles ont imoposer un blocus au village. De leur côté, les femme du village ne comprennent pas cette jeune fille qui n'a pas pris soin de sa mère, qui est partie faire des études loin en quittant le clan, qui revient habillée à l'occidentale sans aucun présent. La menace de la guerre ne les effraye pas tant que cela car elles ont appris la fatalité et rien ne sert de s'inquiéter au sujet d'un avenir dont on ne maitrise rien. 

Pourtant l'arrivée, au crépusule du neuvième jour, des rebelles va bouleverser ce village et chacun des habitants. La violence, la mort, la cruauté et l'absurdité de tout cela va laisser une ciciatrice dans le coeur de chaque survivant mais ce bouleversemement va aussi permettre à Ayané de tenter de comprendre les siens à défaut de pouvoir s'en rapprocher. 

 

MON AVIS : Un roman saisissant où l'héroïne bien qu'africaine semble ne pas connaître l'Afrique, ni son propre peuple. En temps que lecteur, nous pouvons donc facilement nous identifier à elle, à ses interrogations, à cette révolte et  son étonnement face à certrains comportements. Un roman sur l'identité d'un être déraciné, sur l'enracinement, mais aussi sur la peur, sur le désir de survivre ... La narration altérne les point de vue d'Ayané et des femmes du clan d'Eku, nous donnant ainsi une meilleure compréhension des tensions entre les personnages, de leurs incompréhensions mutuelles ... 

Un roman donc que j'ai vraiment adoré malgré des passages dérangeant et sombres. 

 

 

Un livre lu pour divers défis...

 

 

pendu

 

52 liv10pal10

Partager cet article

Repost 0
Published by mamzellefrogscrap - dans lectures voyage littéraire
commenter cet article

commentaires

Mamzellefrog Scrappe, Mais Pas Que !

  • : Le blog de mamzellefrog
  • Le blog de mamzellefrog
  • : Au début, j'avais décidé que ce blog serait exclusivement consacré au scrapbooking et à la carterie , avec une part belle à mon project life... et voilà qu'on y trouve beaucoup de photo (également une passion) et toutes mes lectures!
  • Contact

Recherche

Voyage littéraire

challe10.png